Actualité

Comprendre l'enjeu du netlinking

le netlinking

Le netlinking – utilité et mode d’emploi

Un nombre important de liens hypertextes qualitatifs reçus par un site internet depuis d’autres sites est un signe de crédibilité aux yeux de Google. Et cela pèse lourd en matière de référencement naturel ou SEO ("Search Engine Optimization"). Mais avoir un backlink de qualité ne s’improvise pas. C’est un processus plus ou moins long qui nécessite la maîtrise d’une technique éprouvée : le "netlinking".

Cette technique – également appelée "link building" ou "linking externe" –, a donc pour objectif de générer le maximum de liens externes possibles au profit d’un site web donné.

Mais quel bénéfice un tel site tire-t-il de Google au travers de cette technique ? Quels conseils un consultant SEO peut-il donner quant au choix des sites référents ou distants ? Les ancres des liens entrants sont-elles importantes pour réussir le link building ?

Cet article apporte des réponses explicatives à toutes ces questions – ainsi qu'à tant d’autres encore.

Le netlinking impacte-t-il le positionnement Google ?

améliorer le netlinking d'un site internet

Cette question peut être reformulée autrement : "Est-ce que le netlinking est un critère pris en compte par les algorithmes de Google dans le positionnement des pages d’un site ?" Pour répondre à cette question, un tour d’horizon du fonctionnement de Google en matière de référencement naturel est nécessaire.

Que veut dire "être bien positionné sur Google ?"

Être bien positionné signifie apparaître en première page des résultats de recherche Google ou SERP (Search Engine Result Page). Mais avec des centaines de millions de pages à rendre visibles sur le Web, Google se doit d’être très sélectif dans ses tâches.

Cette sélection, rigoureuse, passe avant tout par la qualité des contenus proposés par les pages engagées dans la course aux meilleurs positionnements SEO. Ainsi, pour bien positionner ces pages, les référenceurs misent sur les mots-clés. Ces mots-clés sont ainsi expertement placés dans des contenus de qualité.

Cet effort est récompensé par Google qui, gratuitement, donne aux différentes pages de la visibilité et une place de choix dans ses SERP. Cependant, depuis un certain nombre d’années, outre la pertinence du contenu et des mots-clés, Google privilégie le linking externe – à travers les backlinks –, comme critère de classement.

Comment le link building impacte-t-il le positionnement Google ?

La crédibilité d’un site vaut à celui-ci une bonne position dans la SERP de Google. Cette crédibilité se mesure par le nombre de clics obtenus par ce site. Et un nombre élevé de clics prouve de l’adéquation des réponses d’avec les recherches des internautes. Il apporte ainsi du trafic au site qui voit naturellement son SEO optimisé.

Ce scénario, un consultant SEO expérimenté sait bien le mettre en scène à travers le netlinking. Il revient alors au référenceur de mettre en pratique tous les conseils et astuces à sa portée pour générer des liens entrants et garantir une bonne position, un bon référencement naturel au site à optimiser.

Pour ce faire, il crée des relations avec ses homologues afin que ces derniers insèrent dans leurs contenus des liens hypertextes pointant vers les pages web qu'il gère. Jusqu'à une certaine époque, l’importance numérique des trafics générés par les backlinks depuis des sites distants traduit – aux yeux de Google –, la pertinence des pages référées.

Google Penguin – qu’est-ce que c'est ?

bien choisir ses backlinks pour arriver en première page de Google

Son utilité n’étant plus à démontrer, un backlink était à un moment donné abusèrent utilisé. Il générait des backlinks quantitativement énormes mais de qualité moindre. Ayant démasqué cette "pratique", le géant américain met en place Google Penguin.

Google Penguin (ou Pingouin), a été lancé en avril 2012. Ce filtre algorithmique a pour objectif de détecter, entre autres, les sites qui violent les bonnes pratiques édictées par Google. Ces sites, le plus souvent de mauvaise qualité, ont pour tort d’envoyer de façon abusive des liens tout aussi médiocres vers les sites à positionner.

Ce filtre a donc pour but de sanctionner (en termes de SEO), certaines pages des sites fraudeurs. Ces pages sont tout simplement "blacklistées", bien qu’elles restent toujours dans l’index du moteur de recherche.

Mais il faut noter qu’il n’y a pas que les sites engendrant des backlinks médiocres qui sont sanctionnés : ceux qui le reçoivent le sont aussi. Démasqués, les uns comme les autres finissent par perdre leurs positions dans les SERP, et ce, sans que les référenceurs ne le sachent.

C'est qu'il faut aussi retenir, c'est que Google Penguin ne sanctionne pas que le référencement abusif au travers des mots-clés. Sa pénalité ne se limite pas non plus à la sur-optimisation frauduleuse des pages. Il condamne aussi les ancres sur-optimisées – détectables de par le texte qui les accompagne.

Faudra-t-il alors varier les ancres d’un backlink ?

Le backlink pèse énormément dans la réussite d’une campagne de netlinking. Mais pour qu'il participe au succès d’un référencement naturel digne de ce nom, il faudra qu'il provienne d’un site de qualité abordant les mêmes thématiques que le site référé.

Pour rappel, le backlink est composé d’un texte précis (appelée ancre), qui cache dernière lui une URL (Uniform Resource Locator). Cette ancre permet à Google de comprendre le contenu et le contexte de tout échange entre la page émettrice et la page de destination. Dès lors, elle est hautement importante pour le SEO et doit donc être utilisée intelligemment.

Une même ancre utilisée maintes fois constitue en effet une sur-optimisation aux yeux de Google Penguin. Ce qui est pénalisant en matière de référencement naturel. C'est pourquoi il est important de diversifier les noms des ancres lors d’une campagne de link building.

Pour ce faire, le référenceur a plusieurs options entre : l’ancre "brandée" (qui mentionne le nom du site référé ou de la marque) ; l’ancre exacte (qui souligne les mots-clés principaux) ; l’ancre élargie (qui contient d’autres mots-clés du champ lexical), etc.

Mais – faut-il le rappeler – ces ancres (pour être efficaces), doivent provenir de sites distants qualitatifs.

Comment choisir les sites distants en netlinking ?

Le principal critère pour choisir ses sites distants reste indubitablement leur qualité. Cette qualité se traduit par la pertinence des contenus de ces sites (y compris les mots-clés, les thématiques…). Il est aussi intéressant de se pencher sur leur Trust Flow (un Trust Flow compris entre 15 et 20 est déjà un signe de crédibilité et de qualité).



A propos
Plateforme éditée par un collectif de passionnés du SEO - Contactez-nous
Notre Blog


Trouver un consultant SEO
Trouver un expert en référencement naturel pour une intervention rapide et sur mesure. Faire appel à un expert seo pour améliorer le netlinking de son site Internet.
Annuaire SEO Gratuit
Notre service client se tient à votre disposition du Lundi au Vendredi de 9h à 20h par contact email.